Cycles de sommeil : respecter le sommeil de bébé

Mieux vaut connaître les cycles de sommeil de bébé et respecter son rythme de sommeil pour l'aider à faire ses nuits.

Cycles de sommeil : respecter le sommeil de bébé

Les cycles du sommeil de votre enfant sont légèrement différents des vôtres. Voilà pourquoi il est important de connaître ces différences car cela vous permettra de répondre correctement aux besoins de votre enfant.

D’une manière générale, le nouveau-né ne dort pas plus de 2 à 3h d’affilée. De plus, il n’est pas capable de faire la différence entre le jour et la nuit, d’où le fait qu’il ne parvienne généralement pas à passer ses nuits.

Ce n’est qu’à 2 ou 3 mois, lorsqu’il a atteint une maturité cérébrale suffisante, que le bébé parvient à dormir plus longtemps. Au cours de cette période, l’enfant est aussi plus sensible aux changements de lumière et de bruits. C’est donc à ce moment que vous devez l’aider à distinguer la journée en évitant qu’il dorme dans la pénombre et le silence complet mais aussi en lui proposant un plus grand nombre d’activités.

Les cycles de bébé

Le sommeil de votre bébé est composé de plusieurs phases : une phase de sommeil agité, une phase de sommeil calme, une phase de veille calme et enfin, une phase de veille agitée.

Son sommeil débute par un sommeil agité qui représente 50 à 60% de son temps de sommeil. Bébé dort et pourtant, il se meut beaucoup, ses yeux sont parfois entrouverts et son visage fait toutes sortes de mimiques qui vont du sourire angélique à la grimace fâcheuse. Cette phase de sommeil agité peut être entrecoupée de courtes phases d’éveil. Il est important de ne pas réveiller Bébé à ce moment-là car même s’il est agité, il est sur le point de passer en phase de sommeil calme.

La phase de sommeil calme est l’équivalent du sommeil profond. Bébé dort profondément. Il est immobile. Cette phase de sommeil calme est souvent courte les premiers jours et mois de la vie. Bébé ne fait pas de différence entre le jour et la nuit. Cependant, au fil des mois, il dormira plus profondément et ses nuits seront plus longues.

Succède au sommeil profond, la phase de veille calme (ou l’état de somnolence) au cours de laquelle Bébé est éveillé. Il ne pleure ni ne gémit. Il observe son entourage.

Parfois il se rendort mais bien souvent passe dans la phase de veille agitée où il bouge énormément, grimace, ... Bientôt, il se mettra à gémir. Il sera probablement l’heure de la tétée !

L'endormissement

La plupart des nouveau-nés s'endorment en phase de sommeil agité (l'équivalent de la phase de sommeil paradoxal de l'adulte). Vous les voyez s'agiter, crier et pourtant ils dorment !

D'autres bébés ressentent le besoin de pleurer juste avant de s'endormir. Si c'est le cas de votre enfant et que vous venez de le coucher, il est donc préférable que vous attendiez un peu avant de le prendre dans vos bras. Cela lui permettra tout simplement d'avoir le temps de trouver le sommeil.

Reconnaître les signes de fatigue

Tout comme les adultes, les plus petits ne doivent pas manquer leur phase d’endormissement s’ils veulent trouver le sommeil.

Pour l’y aider, il est important que vous connaissiez les signes de fatigue de votre bébé. Cela peut être un pouce en bouche, de l’hyperactivité, des pleurs ou encore de la mauvaise humeur. Vous devez y répondre en le couchant aussitôt.

Lorsqu’il grandira, vous pourrez lui apprendre à reconnaître, de part lui-même, le fait qu’il soit fatigué et qu’il a besoin de sommeil.