Comment aider bébé à s'endormir ?

Bébé a du mal à s’endormir ? Etablissez un rituel et tentez de le relaxer pour le calmer et lui faire comprendre que c’est l’heure d’aller dormir.

Comment aider bébé à s'endormir ?

Nombreux sont les petits bouts qui ne parviennent pas à s’endormir. Peur du noir ou de s’endormir seul, cauchemars et réveils nocturnes, il n’est pas toujours évident de déterminer ce qui ne va pas. Le sommeil est pourtant un élément essentiel au bon développement de votre enfant. Il va l’aider à grandir tout en consolidant sa mémoire et son système immunitaire. Indirectement, il va obliger l’enfant à acquérir un début d’autonomie.

Avant tout, il est important que vous réussissiez à mettre en place une sorte de rituel du coucher pour votre petit. Un horaire régulier de mise au lit et de réveil doit être respecté en fonction de ses besoins. Vérifiez également que votre enfant n’a pas oublié son doudou ou sa peluche préférée, sans lesquels il n’arrivera pas à fermer l’œil. Vous pouvez aussi lui lire une histoire ou lui chanter une berceuse.

Essayez de calmer le plus possible votre bambin chou avant de le coucher. Le bain du soir est parfait pour le détendre. La chambre de votre petit bout doit être placée dans un endroit tranquille, à l’abri du bruit et à une température correcte. N’oubliez pas de prévenir votre petit un peu avant de le mettre au lit qu’il sera bientôt l’heure d’aller dormir. Ainsi, au moment venu, il n’essaiera pas de repousser le délai convenu.

S’il a l’habitude de faire des cauchemars ou s’il a peur du noir, prenez-le au sérieux. A ses yeux, les monstres qu’il imagine sont bien réels. Pour le réconforter, installez une veilleuse près de son lit ou laissez la porte de sa chambre entrouverte avec la lumière du couloir allumée. Gardez aussi à l’esprit que ces peurs peuvent cacher d’autres angoisses plus profondes, comme par exemple la peur de se retrouver seul.

Soyez clairs dès le départ et expliquez à votre petit bout qu’une fois au lit, il ne doit pas se relever. Vous devez être ferme sur ce point, même si cela n’est pas toujours évident. Si votre enfant se réveille pendant la nuit – sauf en cas de cauchemars – il faut qu’il apprenne à se rendormir seul. Une fois l’habitude prise, ce point ne devrait plus poser de problème. Sachez cependant que pour certains enfants, le passage du lit à barreaux au lit de « grand » – synonyme de plus d’indépendance – peut s’avérer difficile. Il faut laisser à votre petit bout le temps nécessaire pour s’adapter.