Nuits de bébé : ce qu’il faut éviter

Certains bébés font leurs nuits rapidement. Et puis il y a les autres… Que faut-il faire pour aider bébé à faire ses nuits ?


Nuits de bébé : ce qu’il faut éviter

C’est LE sujet qui fâche les parents : les nuits de bébé ! Malheureusement, pendant les six premiers mois de leur vie, les bébés ne sont pas programmés pour dormir toute la nuit : pendant neuf mois, in utero, bébé n’en a fait qu’à sa tête, fait la java à toute heure et dort quand il le veut !

Alors, quand il faut dormir de 20h00 à 8h00, bébé ne comprend pas ! Puis, lentement, parfois trop au goût des parents, ses besoins évoluant, bébé s’adaptera à un nouveau rythme.

Pour l’aider sur la difficile voix du sommeil, voici quelques écueils à éviter pour aider bébé à faire ses nuits :

  • Le réveiller complètement la nuit : changez-le seulement si nécessaire dans la pénombre, parlez-lui doucement, donnez-lui à manger sans allumer la lumière ;
  • Faire le noir complet pendant sa sieste : mieux vaut laisser filtrer la lumière du jour. Il doit pouvoir faire la différence entre le jour et le nuit ;
  • Chambouler ses habitudes le soir : essayez de privilégier un petit rituel qui l’emmènera doucement vers le sommeil, en créant une ambiance favorable au sommeil ;
  • L’endormir dans les bras : à partir de 3 mois, les spécialistes recommandent de ne plus l’endormir dans les bras, mais dans son lit ;
  • Le prendre dans les bras dès les premiers gémissements : mieux vaut attendre quelques minutes peut lui permettre de se rendormir tout seul ;
  • L’empêcher de dormir l’après-midi : un bébé privé de sieste n’en sera que plus énervé le soir et aura plus de mal à s’endormir. En revanche, évitez de l’endormir trop tard dans l’après-midi ;
  • Le laisser pleurer… ou pas ? Les deux théories s’affrontent ! Certains spécialistes de l’enfance affirment que laisser pleurer un bébé lui apprend à s’endormir seul. D’autres estiment au contraire qu’il ne faut pas le laisser pleurer pour le rassurer, et lui montrer que vous ne l’abandonnez pas et qu’il peut compter sur vous !

Dans tous les cas, le sommeil de bébé est un apprentissage long qui nécessite beaucoup de patience et qui sera différent d'un enfant à l'autre !