Mon bébé, peut-il être allergique au pollen ?

Le printemps à commencé hier, et pour certaines personnes, c’est le signal que leurs yeux von irrités, ils vont éternuer, ou encore avoir une gêne respiratoire… Bref, une vraie plaie, mais alors nous pouvons nous poser une bonne question, es ce que nos nouveau-né peuvent-être allergiques au pollen et que pouvons nous faire pour les protéger ? 


Mon bébé, peut-il être allergique au pollen ?

Tout d’abord, être allergique au pollen ça veut dire quoi ?

Aussi appelée rhume des foins, elle est le plus souvent héréditaire, c’est une réaction du système immunitaire qui lutte contre les protéines du pollen qui sont pourtant inoffensive. 

Si une personne allergique en ingère ou en respire, l’organisme libère une substance de type hormonal qui crée une inflammation oculaire et nasale. 

Aussi appelée rhume des foins, elle est le plus souvent héréditaire, c’est une réaction du système immunitaire qui lutte contre les protéines du pollen qui sont pourtant inoffensive.

Pour ce qui est des dates, en mars/avril, ce sont les allergies des pré-saisons causées par les arbres cités ci-dessus, en mai/juin, les graminées (il en existe lus de 1000..) et pour finir en juillet/juin/aout, les allergies d’arrière-saisons aux herbacés (comme par exemple l’Ambroise).


Quels en sont les symptômes ? 

La plupart du temps, l’allergie se traduit par une rhinite allergique, c’est-à-dire écoulements nasaux, conjonctivite, éternuements, le nez et la gorge peuvent aussi "gratter".



Et alors pour mon nourrisson ? 

Pas de panique ! Comme l’a, expliqué le docteur Valentine Marchac, pneumo-pédiatre dans une interview pour France 5, un nourrisson de trois ne peut pas être allergique au pollen. Elle explique que ce genre d’allergie est héréditaire, mais qu’elle ne se développent qu’à partir de 3-4 ans, en dessous de cet âge l’apparition de ces symptômes reste exceptionnelle.