La laryngite chez bébé : ne pas attendre pour soigner

Chez bébé, la laryngite est une maladie banale, à condition de ne pas la laisser s'installer. Dans le cas contraire, elle peut devenir plus grave... Voici nos conseils pour soigner au mieux votre tout petit.


bébé qui pleure

Tout comme la bronchite et la bronchiolite, la laryngite est une maladie des voies respiratoires extrêmement courante chez les enfants, tout particulièrement en hiver. C’est un vilain virus qui en est responsable : le virus para influenzae.

Elle consiste en une inflammation du larynx. Le larynx est un petit tube étroit qui permet à bébé, entre autres, de bien respirer. On imagine sans difficulté les conséquences d’une inflammation qui va venir encombrer cette muqueuse. Celle-ci gonfle et le diamètre de ce conduit creux s’en trouve réduit : l’enfant éprouve alors des difficultés à respirer.

Les symptômes

Il est important de savoir rapidement que votre enfant est atteint d’une laryngite, pour éviter qu'il ne subisse une gêne respiratoire. Deux indices doivent attirer votre attention. La voix de votre bébé change : elle devient plus rauque, cassée. Et votre petit tousse : une toux sèche, très caractéristique. On dit que bébé tousse en "aboyant". Une fièvre peut accompagner ces symptômes mais elle n’est pas systématique. Si la laryngite est bien installée, vous entendrez un sifflement lorsque bébé respire, parfois accompagné d’un bruit rauque.

Comment réagir en cas de laryngite chez bébé ?

Il convient de ne pas attendre et de consulter rapidement un médecin. Si l’inflammation du larynx persiste, bébé aura de plus en plus de difficultés à respirer : l’air passe mal car le larynx se rétrécit. Soulager votre enfant est la priorité absolue.

Bien souvent, les crises se produisent la nuit et se traduisent par des quintes de toux incessantes. En attendant de voir un médecin, vous pouvez humidifier l’atmosphère, essayer de calmer bébé et le redresser pour l’aider à respirer correctement.

Si les difficultés de votre bébé pour respirer vous paraissent s'aggraver, n’hésitez pas à vous rendre aux urgences les plus proches de chez vous.

Quel traitement ?

Le médecin ou le pédiatre prescrira un médicament à base de corticoïdes, afin de réduire l’œdème du larynx. Pour soulager la douleur, de l’aspirine ou du paracétamol seront administrés. Le traitement soulagera rapidement votre bébé mais la toux et la voix rauque pourront se maintenir quelques jours encore.

Si malgré le traitement aucune amélioration n'est observée, une hospitalisation est envisageable. Le but sera de trouver un traitement plus adapté et de surveiller la respiration de l'enfant.