La roséole du bébé : Quels sont les symptômes ? Quel traitement ?

La roséole chez bébé est une maladie sans gravité qui touche les enfants en bas âge. Très fréquente, on la surnomme également la 6ème maladie.


roséole bébé

Qu'est-ce donc la roséole ?

La roséole est une maladie bénigne qui se déclare chez les enfants entre 6 mois et 3 ans. Après 4 ans, il est rare que cette maladie survienne. Les adultes peuvent également en être victimes, pour autant sans risques majeurs. Elle est généralement due à un virus du groupe de l'herpès humain de type 6. Le virus pénètre dans les voies respiratoires avant de se rependre dans l'ensemble du corps. Elle dure en général 5 jours.

Roséole de bébé : les symptômes 

Elle se manifeste par une brusque poussée de fièvre élevée qui persiste sans autre symptôme pendant 3 jours. Ensuite, la fièvre disparaît tout aussi brusquement et le tronc du corps se couvre de petits boutons roses. Cette éruption passagère se propage et disparaît généralement après deux jours. Une telle dermatose peut passer quasiment inaperçue et ne pas laisser de cicatrices. Elle n'atteint pas le visage. Dans de rares cas, il se peut que certaines complications surviennent :

  • une inflammation du foie
  • une infection pulmonaire
  • des convulsions
  • un gonflement des ganglions

Chez certains enfants, il arrive aussi que la maladie se manifeste sans la moindre fièvre ou éruption. La roséole s’attrape souvent au printemps et en automne.

Est-ce contagieux ?

La roséole est contagieuse. La maladie se transmet par la salive ou par les gouttelettes répandues par la toux et les éternuements. L'enfant atteint peut contaminer autour de lui avant même l'apparition de tous les symptômes. Il faut donc éviter de mettre l'enfant en contact avec les autres pendant 5 à 15 jours.

Roséole de bébé : le traitement 

C’est une maladie bénigne qui ne nécessite pas la prise d’antibiotiques ni de soins particuliers. Il faut cependant faire tomber la fièvre à l’aide de paracétamol pour éviter les convulsions. Pour les enfants plus jeunes, consultez d'abord pour avoir l'avis d'un médecin. Voici quelques conseils pour traiter rapidement la roséole :

  • l'enfant doit bien s'hydrater tous les jours
  • aérer la chambre régulièrement
  • surveiller attentivement l'enfant
  • le laisser reposer à la maison

Néanmoins, si l'état de santé de l'enfant ne s'améliore pas après quelques jours, n’hésitez pas à consulter rapidement. Au niveau préventif, il n'y a pas de vaccins, mais quelques gestes simples peuvent suffire à limiter la contagion chez votre enfant :

  • se couvrir la bouche au moment d'éternuer ou de tousser
  • se moucher dans un mouchoir unique
  • éviter les contacts avec les personnes malades
  • se laver les mains régulièrement

À savoir, la roséole n'est pas une maladie à forte présence dans les écoles.