Laisser son bébé pleurer aurait des effets bénéfiques sur toute la famille

Voilà une nouvelle qui risque d’engendrer un débat. Selon une étude américaine, laisser pleurer bébé quelques minutes aurait des effets bénéfiques sur les parents et l’enfant. 


Laisser son bébé pleurer aurait des effets bénéfiques sur toute la famille

La situation

Vous venez de coucher votre bébé, c’est enfin l’heure de souffler. Oui mais voilà, votre petit bout pleure et malgré les remarques de votre mari qui affirme que ça ne sert à rien d’aller le voir et que ça ne fera qu’empirer les choses, vous ne pouvez pas vous empêcher de vous sentir coupable de laisser pleurer une si petite chose. Cette situation, rares sont les mamans qui ne l’ont jamais vécue. Pourtant, cet article pourrait bien vous faire changer d’avis et vous éviter d’éprouver un sentiment de culpabilité lorsque vous laissez votre bébé pleurer.

L'étude

En effet, selon une étude américaine, laisser son bébé pleurer pourrait être bénéfique pour toute la famille. L’étude a été réalisée auprès de 225 enfants âgés de 7 mois à 6 ans. D’après les chercheurs, les parents qui ne se précipitent pas immédiatement dans la chambre de leur enfant, lorsque celui-ci pleure, dorment mieux, sont moins stressés et ont moins de risques de souffrir de dépression post-natale. Si votre enfant est vraiment difficile et que vous assistez à des scènes de pleurs incessantes tous les soirs, les chercheurs préconisent la technique des « pleurs contrôlées ». Cette technique consiste à espacer de plus en plus le nombre de minutes avant de rejoindre l’enfant dans sa chambre pour aller le consoler. Grâce à cette méthode, le bébé apprendra à se calmer seul.

Les chercheurs recommandent donc aux parents d’attendre deux minutes, la première nuit, avant de voler au secours de leur enfant, puis cinq minutes la deuxième nuit, en espaçant petit à petit leur temps d’arrivée dans la chambre.

Une technique qui, on l’espère, devrait ramener un peu de calme à la maison.