Comment soulager la varicelle de bébé ?

La varicelle est une maladie très contagieuse et courante qui touche principalement les jeunes enfants. Cette maladie éruptive met parfois à rude épreuve les systèmes immunitaires encore fragiles des petits bouts en bas âge. Voici comment les aider à passer ce cap difficile.


Varicelle bébé

La varicelle de bébé : quels sont les symptômes à surveiller ?

Il est nécessaire de consulter le pédiatre ou le généraliste lorsque bébé présente les symptômes suivants : boutons rouges, fièvre, démangeaisons. La varicelle est une maladie généralement bénigne, mais elle peut parfois ressembler à d'autres pathologies.

Certains bébés sont plus à risques, et il faut alors consulter rapidement. C'est le cas des nourrissons de moins de 6 mois, des enfants qui ont une maladie de peau chronique (eczéma, psoriasis...), ainsi que des enfants immunodéprimés ou sous traitement immunosuppressif.

Avertir l’entourage de bébé

Aussi, l'entourage doit être protégé si les adultes n'ont pas contracté la varicelle durant l'enfance, ainsi que les adultes immunodéprimés ou prenant un traitement immunosuppresseur. Ces derniers doivent également consulter rapidement.

Il est important d’informer la nourrice, la crèche ou l'établissement scolaire qui accueille votre enfant. Dans le même ordre d'idée, il est préférable de garder bébé chez soi, jusqu'à ce que les boutons se soient transformés en croûtes.

L'hygiène

Elle est à prendre au sérieux car il faut éviter la surinfection des lésions cutanées de la varicelle. Le lavage des mains est primordial pour bébé et pour vous ! Il faut couper les ongles de l'enfant et bien les brosser pour éviter d'infecter les boutons au grattage.

Le lavage de la peau de bébé doit être fait avec un savon surgras ou équivalent doux. Le séchage doit être quant à lui effectué par tamponnements.

Une solution antiseptique fournie par votre pharmacien est à appliquer sur les boutons. En cas de fièvre, n'utilisez jamais d'aspirine ou d'ibuprofène à cause du risque de syndrome de Reye. Seul le paracétamol est autorisé. À la moindre complication, consultez votre médecin.