Transition de l’allaitement au biberon

L’allaitement est l’une des plus belles merveilles de la nature. Le lait maternel contient en effet tous les nutriments dont votre bébé a besoin pour bien grandir et se développer. Nous vous encourageons à nourrir bébé au lait maternel au moins durant ses six premiers mois. Mais s’il y a un moment où vous décidez d’utiliser des biberons, il existe des alternatives pour offrir un bon départ à votre petit


Transition de l’allaitement au biberon

La transition de l’allaitement au biberon

Dire adieu à l'allaitement et passer au biberon est un ajustement complet pour vous et votre enfant. Prenez votre temps pour cette transition, riche en émotions pour beaucoup de mamans. Il est tout à fait normal de se sentir un peu triste à ce moment-là. En effet, vous êtes tout à coup physiquement moins proche de bébé et avez l'impression de tourner une page.  

Beaucoup de choses changent également en vous. Votre corps doit progressivement recevoir le message qu'il peut arrêter la production de lait maternel.

La réduction de l'allaitement dure en moyenne deux à quatre semaines. Gardez cela à l'esprit si, par exemple vous recommencez à travailler. Pour des conseils sur mesure, parlez à votre professionnel de santé.Généralement, la première tétée à remplacer est l’avant dernière de la journée : il s’agit de la moins riche en production de lait. De même, la première tétée de la journée, la plus riche en production de lait, sera la dernière que vous remplacerez par un biberon.

Pour chaque étape, accordez-vous quelques jours.  Et si votre bébé ne se sent pas bien, reportez de quelques jours la transition, rien n’est urgent.

Cliquez ici pour un schéma* qui vous aidera à prendre le bon chemin.

*Ce schéma est à titre informatif, chaque enfants a des besoins spécifiques. Demandez à votre professionnel de santé de vous donner un schéma de sevrage sur mesure.

Le biberon en pratique 

En pratique, voici quelques conseils pour la préparation des biberons :

  • Il est recommandé de stériliser les biberons avant utilisation durant les six premiers mois de bébé.

  • Utilisez de l’eau en bouteille adaptée aux touts petits.

  • Quand vous préparez votre biberon, versez d’abord l’eau puis la poudre dans un second temps. Si vous faites l’inverse, la poudre pourrait mal se dissoudre et être trop concentrée, pouvant occasionner une constipation de bébé.

  • La cuillère mesure fournie avec le lait en poudre et le niveleur permettent un dosage parfait du produit. Le nombre de cuillères mesure par ml d’eau est indiqué sur l’emballage. Rangez cette mesurette dans le couvercle pour éviter toute contamination.

  • Pour les mamans en vadrouille, il est conseillé de transporter l’eau dans une bouteille isolante et la poudre dans un contenant séparé.

  • Préparez le biberon avec de l’eau tempérée. Si vous désirez le chauffer, n’allez pas au-delà de 37°C. Une eau trop chaude peut détruire les vitamines. Soyez vigilante avec l’utilisation du micro-ondes qui ne réchauffe pas toujours uniformément les préparations.  Faites toujours rouler le biberon entre vos mains, puis déposez quelques gouttes de la préparation sur votre poignet pour vous assurer de sa bonne température.

  • Ne conservez pas le reste du lait et ne le réchauffez surtout pas! Il perdrait toute valeur nutritive et vous risqueriez de le contaminer. Il en va de même pour la congélation, car le lait pourrait cailler et changer de couleur. Vous pouvez par contre congeler du lait maternel, en évitant autant que possible les bouteilles en verre qui risquent de casser.

  • Lorsque vous donnez le biberon à bébé, inclinez-le doucement. Quand la position du biberon est correcte, la tétine est remplie de lait. Adoptez cette bonne position pour que le bébé ne suffoque pas.

Pour des instructions sur comment préparer un biberon, cliquez ici.

Fréquence et quantité des repas ?

Chaque bébé est différent et, surtout durant les premiers mois, votre tout petit n'a pas encore de rythme alimentaire fixe. Le nombre de biberons dont il a besoin dépend entre autres de son poids et de sa taille. Les besoins et le rythme alimentaire varient donc d'un enfant à l'autre.​​​​​​​​​​​​​​ Certains enfants boivent moins souvent, quand d'autres, au contraire, boiront plus souvent. Ce schéma est à titre informatif, chaque enfants a des besoins spécifiques. Pour des conseils sur mesure, parlez à à votre professionnel de santé.

Avec un simple calcul, vous pouvez déterminer la quantité de lait dont votre enfant a besoin par jour. Pour chaque kilogramme que votre enfant pèse, il a besoin d'environ 150 ml de nourriture par jour. Par exemple, si votre enfant pèse 4 kilos, 4 x 150 ml = 600 ml suffisent.

Sur le site web de Nutricia, vous trouverez un aperçu de la quantité moyenne de nourriture dont un enfant a besoin.