Comment réagir en cas de brûlures chez l'enfant ou chez bébé ?

Les brûlures chez l'enfant ou chez bébé ne doivent jamais être prises à la légère et la réaction rapide du parent est vitale. Mais alors, que faire ?


brûlures chez l'enfant

1. On distingue trois degrés de profondeur de brûlures chez l'enfant

On appelle brûlure toute destruction des tissus provoqués par la chaleur. En effet, tout objet ou liquide d'une température supérieure à 48°C entraîne des lésions cellulaires de la peau. Fort heureusement, la plupart de ces lésions se limitent à une atteinte de l'épiderme et concernent une surface cutanée limitée.

La brûlure au 1er degré :

Il s'agit d'une brûlure superficielle n’affectant que l’épiderme (la couche externe de la peau). La peau est souvent rouge, chaude et douloureuse. Il y a un décollement des tissus sains et brûlés formant des bulles d’eau douloureuses. Ces brûlures guérissent en moins de 10 jours et ne laissent aucune cicatrice.

  • Placez immédiatement la peau atteinte sous l’eau froide du robinet jusqu’à disparition de la douleur (+/- 10 minutes).

  • Appliquez ensuite une pommade cicatrisante et calmante en couche épaisse de type Homéoplasmine, Biafine, ...

  • Pour calmer la douleur, donnez du paracétamol à votre enfant (Doliprane, Perdolan).

  • Renouvelez l’application de la pommade plusieurs fois par jour.

  • Laissez sécher à l’air libre.

  • Consultez votre médecin si des signes d’infection apparaissent.

  • Le bain ou la proximité d’une source de chaleur ravive la douleur.

La brûlure au 2ème degré :

Elle entraîne une destruction des couches superficielles de la peau et lésions tissulaires profondes. Le derme (la deuxième couche cutanée) est également touché. La peau est rouge, très douloureuse et couverte de vésicules remplies de liquide transparent. Les brûlures se présentent sous forme d’une surface rose parsemée de petits îlots blanchâtres.

Une brûlure du 2ème degré qui ne dépasse pas un diamètre de 10 cm peut être traitée comme une brûlure mineure à domicile. En revanche, certaines parties du corps sont à hauts risques : les mains, les pieds, le visage, l’aine, les fesses, les plis de flexion (coude, genoux) et les organes génitaux. Toute brûlure du 2ème degré situé sur ces zones du corps doit immédiatement être vue par un médecin. Une hospitalisation peut être nécessaire.

La brûlure du 3ème degré :

Les tissus sous cutanés sont touchés. Les tissus graisseux, les nerfs, les muscles et même les os peuvent également être touchés. En général, il existe des zones carbonisées ou blanchâtres et sèches. La douleur peut être intense ou absente si les nerfs sont très atteints. Ces brûlures réclament une hospitalisation en service spécialisé pour grands brûlés.