La phobie scolaire : comment gérer cette situation ?

Refus d'aller à l'école, crise d'angoisse, mal de ventre, vomissements, pleurs... Attention, votre enfant pourrait alors souffrir de phobie scolaire.


phobie scolaire

La phobie scolaire, c'est quoi ?

La phobie scolaire, qui toucherait 1 à 5% des écoliers dans les pays occidentaux, révèle une véritable détresse chez l'enfant. Ce trouble va le conduire à refuser d'aller en classe en raison d'une angoisse liée à l'établissement et à l'environnement scolaire.

Ce phénomène peut se manifester par différents signes avant-coureurs. Les plus répandus sont les nausées, les maux de tête, les crises d'angoisse ou encore la spasmophilie.

Pourquoi nos enfants en souffrent ? 

Le docteur Marie-France Le Heuzay, experte en psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent, explique que la raison d'apparition de phobie scolaire est propre à chaque enfant. De plus, selon elle, il n'y a pas de "raison universelle". Parmi ces raisons, on peut retrouver "la peur excessive de l'échec ou du jugement, la confrontation à des situations de harcèlement ou encore la peur ancienne de la mort et de la séparation réactualisée par un traumatisme récent".

Comment réagir face à la phobie scolaire ?

Les enfants souffrant de ce trouble doivent être impérativement pris en charge. Effectivement, les laisser s'isoler risquerait d'aggraver leur condition.

Si vous constatez une forme de détresse chez votre enfant ou s'il se conduit de manière singulière, qu'il est mal dans sa peau et qu'il est réticent face à l'idée d'aller à l'école, allez consulter. La phobie scolaire sera alors diagnostiquée par un médecin qui orientera le jeune en difficulté vers un spécialiste. Celui-ci pourra lui proposer une alternative médicamenteuse ou une psychothérapie.

Quelles sont les solutions ?

En plus d'un suivi médical, certaines méthodes sont mises en place pour venir en aide aux enfants souffrant de cette phobie. En Belgique, l'école spécialisée "Les ados de Robert Dubois" propose une section spécialisée dans l'enseignement à destination des enfants phobiques. Si les cours par correspondance sont déconseillés, ils sont parfois proposés aux cas les plus avancés. C'est ainsi que certains écoliers peuvent bénéficier de Service d'accompagnement pédagogique à domicile.

En janvier 2016, l'association Phobie scolaire a publié un livre de témoignages et de conseils de professionnels dans l'espoir de sensibiliser la population à cette maladie et de livrer des pistes pour y remédier.

En conclusion, les phobies scolaires sont très souvent liées à des angoisses de séparation entre l'enfant et les parents ou des proches. Elles peuvent bien entendu être en lien avec d'autres angoisses, qu'il ne souhaite peut-être pas aborder. C'est pourquoi, il est primordial de communiquer pour comprendre la situation et ainsi la résoudre. Les traitements psychothérapeutiques chez l'enfant permettent de lui redonner confiance en lui, de l'aider à exprimer ce qu'il ressent et ainsi comprendre la raison de comment il en est arrivé là.

Restez proche de votre enfant car votre attention et votre bienveillance l'aidera à aller de l'avant.