Au secours, mon enfant n'aime pas l'école !

Entre crises de larmes et pleurs quotidiens, votre enfant a décidé qu'il n'aimait pas l'école et ne veut plus y retourner ! Quelles solutions ?


Au secours, mon enfant n'aime pas l'école !

L'école peut être une expérience traumatisante pour l'enfant qui n'a pas l'habitude de se retrouver parmi vingt ou trente autres bambins, particulièrement s'il n'a pas fait l'expérience de la crèche... L'institutrice doit gérer tout à la fois les cris, les pleurs, les petites querelles et éveiller l'attention de chacun d'entre eux.

Par ailleurs, à l'école, votre enfant se trouve soumis à une discipline plus stricte. L'institutrice fait la part des choses entre le travail et le jeu... L'idéal serait que cette frontière entre les deux ne soit pas aussi distincte. A la maison, l'enfant évolue dans un univers protégé, un cocon. L'école peut lui apparaître comme un milieu hostile et insécurisant.

Quel supplice alors pour l'enfant d'être obligé de s'y rendre... Cette souffrance doit être prise en compte. Il s'agira d'aider votre enfant à maîtriser son espace en lui faisant visiter son nouveau terrain de jeu : la cour de récré.

L'enfant ne doit pas avoir l'impression que vous l'abandonnez. Pour cela, prenez en considération ses peurs, ses craintes et surtout écoutez-le, réconfortez-le. Au besoin, vous pouvez toujours faire part de vos inquiétudes à l'institutrice qui pourra lui réserver un accueil un peu plus personnalisé et le présenter à d'autres petits camarades.

Restez à l'écoute et ne considérez pas ces angoisses comme des caprices. Enfin, soyez patient: le temps passant, votre enfant aura de moins en moins la sensation que l'école comme une torture.