Mon préado est amoureux : comment lui en parler ?

Petit copain, petite copine ou grand amour ? Même si la réponse à cette question peut varier, la situation reste identique : votre préado semble amoureux !


couple, préado, relation, amoureux, préadolescence, petit copain, petite copine, premier amour, enfants amoureux

A quoi voit-on que les enfants grandissent ? Lorsqu'ils tombent amoureux et qu'ils ont une petite copine ou un petit copain.

Votre enfant est amoureux

« Sortir avec quelqu'un » à la préadolescence signifie « flirter, se câliner, se tenir la main ». C'est une manière de se valoriser auprès de ses camarades. Il n'est donc nullement question d'engagement. À la puberté, les phénomènes d'attirance prennent forme. Les enfants font leurs premiers pas dans le jeu de la séduction. Ils vivent leurs premières amourettes au grand jour dans la cour de récré mais souvent à l'ombre de l'univers familial et parental. 

Si ces premiers amours sont éphémères, les sentiments en jeu le sont moins. Difficile de croire qu'à cet âge l'on s'attache. Et pourtant, lorsque survient l'annonce (souvent brutale) de la rupture, l'amour devient subitement chagrin.

On se plait. On s'attache. Et puis, on se quitte. L'amourette est un mélange subtil d'amour, de convoitise, d'affection mais aussi de légèreté. Les sentiments amoureux en jeu sont bien présents mais pas éternels. Les enfants ressentent des émotions fortes, qui deviendront profondes. Ces sentiments ne doivent pas être sous-estimés.

Le premier amour est un moment marquant pour l’enfant, car c'est la première fois. Il est impossible de comparer le sentiment d'amour avec toute autre relation. Soudain, l'enfant se détache de ses parents. En un sens, tomber amoureux est le signe d'un certain degré d'autonomie et d'indépendance. C'est aussi pour cela que ce moment marque l'enfant à vie.

Comment dois-je réagir ?

C'est pourquoi il est préférable, en tant que parents, de ne pas trop se mêler de ces accouplements qui se forment puis se délient.

Cependant, vous devez évoquer cette relation avec votre enfant avec sérieux, lui dire qu'elle comporte de grandes joies, mais aussi une certaine exigeance vis-à-vis de l'être aimé. Ainsi, entamer une relation amoureuse implique le respect de soi mais aussi de l'autre. Lorsque survient le premier chagrin de l'enfant, ne prenez pas son chagrin à la légère. « On ne badine pas avec l'amour », affirmait Musset.

Cette phrase est plus que jamais d’actualité : ne jugez ni ne ridiculisez pas votre enfant au risque de le voir se fermer à vous et à toute discussion. Sans forcer la porte de son jardin secret, prenez en compte cette douleur qui le taraude... Encouragez-le à s'ouvrir et à se confier à ses amis, car ces amours de passage peuvent déjà parfois se vivre sur le mode du psychodrame...

Même si l'enfant a de bonnes relations avec ses parents, il cache souvent son premier amour à ses parents. Il ne souhaite pas forcement le dire à maman ou à papa. Il voudrait bien souvengt maintenir cette relation forte avec son amoureux (amoureuse). Il est utile que les parents informent leurs enfants de leur accord avec cette nouvelle donne, qu’ils sont contents pour eux et qu’ils ne sont pas « jaloux » de ce sentiment amoureux.

Bon courage !