Sexualité de l'enfant : à quel âge devient-il pudique ?

Avec l'exploration de son corps, l'enfant de 4 ans concrétise sa vie sexuelle. Sa pudeur devra être respectée par les parents.

Sexualité de l'enfant : à quel âge devient-il pudique ?

Vers 4-5 ans, l'enfant part à l'exploration de son corps. Après avoir découvert la différence entre filles et garçons mais aussi avoir trouver son modèle d'identification (Papa pour le petit garçon, Maman pour la fillette), son identité sexuelle se concrétise.

La vie sexuelle de l'enfant existe donc bel et bien ! Pas toujours évident pour les parents d'accepter cette réalité. Pourtant, il vous faudra admettre, sans culpabiliser, ni interdire, toutes les manifestations de cette sexualité, y compris les questions qu'il se pose. A ce sujet, lisez notre article « Répondre à ses questions de sexualité ».

Cependant, veillez aussi à préserver l'intimité de votre enfant. Il s'agira donc de respectersa pudeur, qui peut souvent se révéler précocement. Selon le psychologue Sigmund Freud, elle se développerait en même temps que se construit le « moi ». Sorte de « digue visant à se protéger des débordements », la pudeur, variant selon les sociétés et d'un individu à l'autre, constituerait une preuve de bon développement pour un enfant.

En tant que parent, vous devez, non par des mots mais par des actions, instaurer certaines distances entre le corps des enfants et le votre. Concrètement, laissez votre enfant se rendre aux toilettes ou se laver seul, dès qu'il en est capable. En lui signifiant ainsi que son corps lui appartient, vous permettrez à votre enfant de créer sa propre intimité.

Veillez également à ne pas vous promener nus devant votre enfant. Jamais il ne vous dira que voir votre corps nu le gêne. Cependant, cette image sera difficilement soutenable pour lui, à tel point qu'il la rendra floue, inconsciemment.

De même, plus question, pour un père de dormir avec sa fille de 4 ans, ou pour une maman de partager le lit de son fils de 5 ans ! Chacun doit pouvoir disposer de son espace d'intimité. Et si les conditions matérielles vous empêchent d'avoir deux chambres distinctes, installez tout de même deux lits dans deux zones bien distinctes (séparées par un paravent, par exemple).