Un animal à la maison pour votre famille : est-ce une bonne idée ?

Pour que la cohabitation entre un animal domestique et une famille se passe au mieux à la maison, il y a quelques règles simples à respecter. Les voici !


animal maison

Vous avez craqué pour un animal à la maison !

Vos enfants ont enfin réussi à vous convaincre, à l’usure, peut-être ? Vous allez agrandir votre famille en adoptant… un animal. Après tout, ne dit-on pas qu’un animal domestique responsabilise les enfants ? Et ils deviendront sûrement meilleurs amis. C’est vrai, un compagnon à poils, à écailles ou à plumes peut apporter beaucoup de joie dans une famille. A condition de respecter certaines règles…

Première des règles, dans "animal domestique", il y a… domestique ! Ce qui signifie qu’au moment de choisir son compagnon, il faut renoncer à tout animal "exotique" de type, serpents, singes, fauves ou autre bestiole de contrées lointaines, regroupé sous le nom de NAP : nouvel animal de compagnie, inadapté avec des enfants.

Ensuite, tout est question de priorité et d’espace. Par exemple, un poisson demandera moins d’attention qu’un chien qu’il faudra sortir tous les jours. Il faudra également jouer avec lui quotidiennement pour le distraire et aussi l'éduquer. Mais un chien sera un vrai compagnon, à condition de choisir une race réputée pour sa gentillesse avec les enfants.

Un chat sera plus indépendant mais peut être aussi très câlin. Tout dépend de la race, et de sa personnalité. Car les animaux, comme les hommes ont leur caractère propre. Un cochon d’Inde ou un hamster, petit rongeur fragile, feront craquer les enfants. Mais attention aux morsures !

Sachez qu'un animal domestique est bienveillant et encore plus envers les bébés. Quotidiennement, l'animal aide bébé à relativiser une insécurité affective. En effet, même si un animal ne parle pas, l'enfant se confie facilement à lui car celui-ci ne juge pas et ne trahit pas. Un animal sera toujours heureux de passer du temps avec bébé et transmettre sa bonne humeur, ses bonnes ondes à bébé.

Qui gardera l'animal ?

Un problème devra être rapidement résolu, bien en amont : qui s’occupera du nouveau venu, pendant les vacances ? Un voisin, un chenil, des amis ? La réponse doit être rapidement apportée avant d’adopter un animal. Il faut trouver une vraie solution pérenne qui soit confortable pour l’animal et ne pénalise pas la famille.

Une fois cette question résolue, il est important d'en poser une deuxième : qui s'en occupera ? A défaut, vous allez vous retrouver de corvée tous les jours... C'est le moment d’impliquer les enfants dans les soins donnés aux animaux. Ils en sont les « propriétaires » : à ce titre, ils en sont responsables. L’enfant pourra donner à manger à son animal. En votre compagnie, il pourra nettoyer son espace. Des promenades peuvent être organisées en famille.

Avec un peu de patience, votre enfant développera son sens des responsabilités et connaîtra une véritable complicité avec son animal.