Mon enfant est un petit mangeur

Votre enfant manque d'appétit ? Il est vite rassasié ? Pas de doute, votre enfant est un petit mangeur. Que faut-il faire afin que son appétit se développe? Voici les conseils du chef du service de nutrition, Patrick Tounian.


Mon enfant est un petit mangeur

Le manque d'appétit chez l'enfant

Vers l’âge de 12 mois, il est normal que l’appétit de votre enfant diminue. Du reste, il arrive que sa courbe IMC (Indice de Masse Corporelle) baisse. Certains enfants vont même avoir un comportement plus difficile avec la nourriture. Pour le docteur Patrick Tounian, « les petits mangeurs se nourrissent peu et souvent, et leur panel alimentaire est réduit. En général, ils aiment les aliments plutôt neutres ».

Avoir un enfant ayant un petit appétit, peu inquiéter les parents. Rassurez-vous, il n’y a pas de crainte à avoir. Selon notre chef du service de nutrition : « le petit mangeur est programmé pour manger peu, il ne faut pas s’affoler. Même tout petit, l’enfant s’autorégule en fonction de ses besoins ». Attention cependant à faire la différence entre un petit mangeur et un enfant qui mangeait bien auparavant et qui désormais mange peu. Dans ce dernier cas, il faut rester prudent car cela peut cacher une possible maladie.

Lorsque l’enfant a entre un et trois ans, il est en pleine période de diversification alimentaire. C’est à ce moment que les parents essaient de faire goûter de nombreuses saveurs différentes aux enfants. Il est bon de rappeler qu’à cet âge, l’enfant doit « consommer 500 ml de lait de croissance par jour. Pour le reste, détendez-vous et proposez des repas classiques au cours desquels l’enfant mangera ce qu’il veut, à condition qu’il boive du lait de croissance » explique le spécialiste.

Existe-il des astuces pour le faire manger ?

Pour le docteur Tounian : « il n’existe pas de trucs et astuces pour faire manger un enfant ». Selon lui, une fois de plus, « même tout petit, l’enfant s’autorégule en fonction de ses besoins ».

Le manque d'appétit : à ne pas faire...

- Ne surtout jamais forcer l’enfant à manger ! En effet, « obliger un enfant à s'alimenter peut aboutir à des vomissements avant même l’arrivée du plat à table, ou à un trouble du comportement alimentaire : il peut s’agir d’une anorexie d’opposition » explique le docteur.

- Il faut éviter de servir des grosses quantités à votre enfant. Il est préférable de le servir s’il a encore faim.

- En outre, vous ne devez pas remplacer un aliment par un autre. « Certains enfants ne mangent rien sauf du sucré. Ainsi, les parents vont leur donner trois yaourts à la fraise car ils n’ont rien avalé. Le sucré n’est pas indispensable à l’équilibre alimentaire. Certes, il est important de faire plaisir à l'enfant, à condition de ne pas substituer des aliments essentiels par un surplus d'aliment médiocre ».