Il est temps d’être propre !

Terminé les couches ! Votre enfant est maintenant assez grand pour aller sur le pot. Cette étape est primordiale dans le développement de l’enfant. Afin que cette transition se passe au mieux, voici quelques conseils qui pourront vous aider. 


Il est temps d’être propre !

Mon enfant est-il prêt pour cette transition ?

C’est vers l’âge de deux-trois que les parents commencent à apprendre à leur enfant à devenir propre. Pour ce faire, il faut que le bambin soit prêt dans sa tête mais aussi dans son corps. En effet, l’enfant doit avoir conscience qu’il possède des sphincters. Les spécialistes donnent souvent comme repère de maturité le fait qu’un enfant sache monter et descendre les escaliers. Vers 20 mois environ.

« Selon Françoise Dolto et Thomas Berry Brazelton, les pédiatres qui font référence en ce domaine aujourd'hui encore, l’apprentissage de la propreté débute vers deux ans, deux ans et demi, à partir du moment où l’enfant peut descendre ou monter les marches d’un escalier, ce qui signifie qu’il a pris conscience des muscles de son sphincter et qu’il arrive à les gérer. Il a atteint une maturité physique suffisante. C'est l'envie de maîtrise et d'autonomie qui va amener l'enfant à être propre".

Devenir propre est une étape primordiale dans le développement de l’autonomie chez l’enfant. Il ne faut en aucun cas le brusquer ou le gronder. Les parents doivent au contraire l’accompagner et l’aider.

Patience, patience !

- L’acquisition de la propreté va dépendre de l’enfant. En effet, certains vont mettre deux à trois semaines tandis que d’autres mettront plus de temps. Durant cet apprentissage, des « accidents » surviendront forcément. Le plus important est de ne surtout pas punir l’enfant. Cela risquerait de le bloquer.
- Il faut être patient ! Lorsque vous proposerez le pot à votre enfant, celui-ci se montrera sans doute enthousiaste. Mais une fois qu’il devra s’asseoir dessus, ce sera toute une histoire !
- Si votre enfant s’assoit sur le pot et que rien ne vient, ne vous fâchez pas. Et encouragez-le en disant que ça marchera la prochaine fois.
Pour habituer votre enfant au pot, essayez d’instaurer des mots clés. Par exemple, aller sur le pot avant la sieste ou après la sieste, aller sur le pot dès qu’il se lève de son lit le matin.
Dès que votre enfant va sur le pot, félicitez le et dites-lui que vous êtes très fière !

Comment aider votre enfant ?

 Tout d’abord, respectez son rythme ! Inutile de le brusquer, cela risquerait même de le faire régresser.

- Première étape : lui expliquer qu’à partir d’un certain âge, on ne porte plus de coucher et qu’on va aux toilettes comme les grands.
- Deuxième étape : mettre votre enfant régulièrement en contact avec le pot. Ce dernier doit toujours être au même endroit, soit dans la salle de bain soit dans les toilettes.
- Troisième étape : l’habituer à y aller à des moments précis. Exemple : avant d’aller faire sa sieste, accompagner votre enfant pour aller sur le mot, enlevez-lui sa couche et assied-le.

Pour certains enfants, abandonner la couche n’est pas une chose évidente. Ils peuvent associer ce geste à un « abandon d’une partie de soi ». Vous devez alors lui expliquer avec des mots simples l’importance d’aller sur le pot.

Devenir grand

En devenant propre, votre enfant devient alors « grand ». Votre soutien ainsi que celui de votre compagnon seront nécessaire lors de cet apprentissage. Cependant, lors de cette période, certains enfants vont « régresser » et vont avoir envie de redevenir un bébé.

De plus, certains enfants ne voudront pas aller sur le pot mais sur une vraie toilette, comme les grands.

 

Photo : http://cdn-ibb.ladmedia.fr/