Mon enfant vole : comment réagir ?

Vous constatez que votre enfant a volé. Comment réagir? Comment l'aider à prendre conscience que chiper, voler,... ce n'est pas admis?

Mon enfant vole : comment réagir ?

Chaparder, voler, chiper,... Voilà un comportement qui est fréquent, même s'il s'agit d'un acte qui n'est pas à encourager. Qui de nous n'a jamais chapardé étant jeune sans pour autant être devenu un délinquant ?

Un enfant demoins de 4 ans qui chipe ne sait pas encore qu'il s'agit d'un vol. Ce n'est que vers 4 ou 5 ans que l'enfant développe progressivement son sens moral et comprend qu'il a commis un acte interdit.

Au stade qui nous intéresse ici, entre 2 et 4 ans, il n'a pas encore conscience de ce qui est bien ou non, de ce qui peut se faire ou non. Pour autant, lorsqu'à la sortie du magasin vous trouvez votre bambin avec une sucette ou un jouet que vous ne lui avez pas acheté, comment réagir ? De même lorsque, dans son cartable, vous retrouvez des jouets qui ne lui appartiennent pas ?

Sans dramatiser la situation, il est nécessaire d'en parler avec votre bambin. D'une part, pour lui faire comprendre qu'il ne peut pas voler et, d'autre part, pour cerner ses motivations.

A-t-il volé cette sucette parce qu'il en avait très envie alors que vous aviez refusé de la lui acheter ? Dans ce cas, il a pris l'objet convoité pour se faire plaisir. Dans d'autres circonstances, imaginons que votre petit chéri ait pris des bonbons pour les offrir à sa maîtresse et à ses copains. Ici, il a voulu faire plaisir aux autres, sans penser que les moyens employés pour y parvenir étaient inadaptés.

Les raisons de son méfait étant découvertes, il s'agit de voir à présent quelle solution votre enfant propose pour « réparer » son vol. Ainsi, vous pouvez lui demander de s'excuser auprès de la personne lésée. Et de rapporter, par exemple, la petite voiture volée à son propriétaire.

Vous pouvez également lui demander de réfléchir à sa réaction si un autre petit lui chapardait un jouet. Ces petits gestes auront comme conséquence de lui faire prendre conscience de sa transgression et de l'interdit qui est lié au vol.