Les mouvements de jeunesse : est-il assez grand ?

Intégrer un mouvement de jeunesse à cet âge, c'est déjà faire ses premiers pas vers l'autonomie...

Les mouvements de jeunesse : est-il assez grand ?

La plupart des organisations de mouvements de jeunesse comptent des sections pour les tout-petits dès l'âge de 5 ans car intégrer un mouvement de jeunesse à cet âge, c'est déjà faire ses premiers pas vers l'autonomie...

Le temps de l'enfance représente la période où l'on constitue ses fondements. Votre enfant fait son entrée à l'école primaire. Il découvre le monde extérieur et se construit peu à peu accompagné et guidé par l'adulte. Il se forge aussi ses premières expériences sociales, relationnelles mais aussi individuelles. Il découvre également l'épanouissement... Tout comme l'éducation scolaire et parentale, celle proposée par les mouvements de jeunesse peut aider l'enfant à grandir et à s'épanouir. l y rencontre d'autres enfants et apprend à découvrir chacun d'entre eux à travers une multitude d'activités ludiques et récréatives. En étant membre d'un mouvement de jeunesse, votre enfant partage aussi des expériences inédites en groupe: l'éveil à la nature, la découverte de son environnement (son quartier, sa ville, ...), le partage d'émotions, ... L'enfant y développe également son esprit critique au travers de petits jeux et vit déjà ses propres aventures...

Est-il prêt ?

Chaque enfant est unique et évolue à son propre rythme. Certains enfants sont dès leur plus jeune âge très curieux de l'environnement qui les entoure, d'autres moins. Faites l'expérience d'emmener votre enfant à une première réunion... Présentez-lui cette nouvelle expérience comme une découverte, une rencontre avec d'autres enfants et surtout un lieu où il pourra s'amuser et jouer en compagnie d'autres enfants.

Si cette première expérience ne s'avérait malheureusement pas concluante, restez à l'écoute de votre enfant. Ne l'obligez pas à intégrer le groupe s'il ne se sent pas prêt; il le vivrait alors plutôt comme une expérience traumatisante. Proposez-lui plutôt de faire une autre tentative un peu plus tard dès qu'il aura sentira plus confiance en lui et en les autres...

Avec ses yeux d'enfant, il percevra alors les joies de la vie en groupe comme des instants "magiques".