Agressivité de l'enfant : en comprendre les raisons

Vous avez le sentiment que votre enfant est plus violent que d'habitude. Savez-vous pourquoi ?

Agressivité de l'enfant : en comprendre les raisons

Le comportement de votre enfant vous choque particulièrement. Rapidement, il devient même dérangeant et peut vous confronter à l'hostilité d'autres parents. Le climat familial s'en ressent. Votre enfant souffre aussi car son comportement le rend impopulaire auprès des autres enfants. Le fait de le punir n'arrange cependant pas les choses. Il intériorise, boude, refoule son agressivité (ou parfois la retourne contre lui) jusqu'à ce qu'elle explose à nouveau et de manière plus intense. Il a besoin de votre aide.

Pourquoi votre enfant se montre-t-il agressif? D'où vient cette agressivité? N'est-elle pas le signe précurseur d'un trouble ou d'une maladie? Si vous avez quelques doutes, n'hésitez pas à consulter rapidement un spécialiste afin d'en avoir le coeur net.

Une fois vos inquiétudes écartées, essayez de repérer la cause éventuelle et/ou les raisons de cette hostilité. L'agressivité est souvent liée à une frustration. L'enfant rend « l'Autre » (ou un Autre quel qu'il soit) responsable de cette frustration d'où ses réactions agressives. Ainsi, par exemple, si les parents vivent des difficultés au sein de leur couple, l'enfant les ressent et peut se montrer violent.

La venue d'un petit frère ou d'une petite soeur peut être vécue comme quelque chose de très angoissant pour l'enfant. En se montrant agressif, il cherche simplement à défendre son territoire. L'enfant peut également montrer de l'hostilité envers d'autres enfants parce qu'ils affichent des différences. Ceux-ci perturbent ses repères. Il se sent menacé et cherche alors à préserver son identité.

A 8 ans, l'amour et l'agressivité sont entremêlés. L'enfant ne perçoit pas toujours les conséquences de ces actes. Il n'intègre pas encore la souffrance et la douleur qu'il provoque aux autres. Petit à petit, il va appréhender la notion de culpabilité. Sans nécessairement punir l'enfant, vous devrez lui imposer des limites et lui expliquer les conséquences douloureuses de ses actes. Reconnaissez sa colère et ses peurs éventuelles mais restez ferme dans les limites à ne pas dépasser.

Intégrez-le aussi dans une démarche de réparation "symbolique". L'enfant petit à petit saisira ce qui est acceptable et ce qui ne l'est pas. Au besoin, vous pouvez également l'inciter à pratiquer un sport ou une activité qui l'aidera certainement à canaliser son agressivité.