Etre enfant unique : pour le meilleur ?

Les enfants uniques sont-ils différents des autres enfants ? Vivent-ils heureux sans fratrie ?


Etre enfant unique : pour le meilleur ?

Les parents qui ont décidé de n'avoir qu'un seul enfant ne doivent pas écouter les commentaires de ceux qui disent qu'un enfant seul est un enfant égoïste, qu'il peut faire tout ce qu'il veut.

Tout va, en fait, dépendre de l'équilibre que ses parents peuvent lui donner. En général, les enfants seuls sont plus généreux, plus sûrs d'eux et populaires parmi leurs amis.

Pour qu'une famille nombreuse ne lui manque pas et pour qu'il grandisse dans la joie, ses parents doivent essayer de ne pas le surprotéger et de favoriser les relations avec d'autres enfants de son âge. De cette façon, l'enfant établira des relations d'amitié et amortira sa tendance à l'introversion et l'égoïsme.

Il devient de plus en plus fréquent que les familles décident de ne pas avoir plus d'un enfant parce qu'elles pensent qu'elles pourront ainsi mieux s'occuper de lui et lui donner beaucoup plus de choses que s'il devait les partager avec des frères ou sœurs. De plus, elles voient satisfaite l'envie de devenir parents et peuvent combiner leur activité professionnelle, l'éducation de leur enfant ainsi que l'achat d'une maison.

Lorsque l'enfant unique est petit, son caractère n'est pas le même que celui des autres enfants. Comme il est un enfant seul, il a une grande capacité à jouer et s'amuser tout seul, même s'il peut aussi jouer avec les autres enfants. Il est impatient et a difficile à accepter que les autres passent avant lui car il est habitué à être seul. Il manifeste une grande prédisposition à être en compagnie d'adultes et a l'air d'être plus âgé de ce qu'il est en réalité. Etant donné qu'il est toujours avec des adultes, il a un vocabulaire supérieur à la moyenne. Il a aussi tendance à se montrer égocentrique et égoïste car il n'a jamais dû se battre avec les autres pour obtenir des jouets. Les relations avec ses parents sont généralement bonnes et il voudra les imiter en tout.

L'excès d'attentions lui est néfaste. Il vaut donc mieux que ses parents ne lui dédient que le temps nécessaire et qu'ils ne lui achètent pas tout ce qu'il demande; donnez--lui l'indépendance et la liberté dont il a besoin et ne vous inquiétez pas chaque fois qu'il pleure ou quand il ne veut pas dormir. Vous devez vous fâcher et le punir quand il fait quelque chose de mal.

Les amis sont très importants pour l'enfant unique. Jusqu'au moment où il va à la garderie, il mène une vie très tranquille mais il peut se sentir seul s'il n'est pas en contact avec d'autres enfants. Amenez-le à la garderie, ne fusse que quelques heures pendant la matinée, invitez ses amis à la maison et amenez-le chez eux aussi, pour qu'il puisse voir qu'il existe un autre type de famille et d'autres façons de vivre.

Même si cet enfant peut sembler être plus âgé que son âge, il n'est pas bon que vous agissiez comme s'il était un enfant plus âgé parce qu'il doit se forger de l'expérience et passer par chaque étape de sa croissance. Il doit vivre comme un véritable enfant. Ne l'adulez pas trop et ne projetez pas en lui vos désirs ou aspirations en le forçant à étudier la musique, quatre langues ou à pratiquer les sports que vous auriez bien voulu faire.

L'arrivée d'un nouveau bébé dans une famille est un événement qui doit se préparer avec beaucoup d'attention. Habitué comme il est à vivre seul avec ses parents, à être le roi de la maison, ce sera difficile pour lui de comprendre que, maintenant, il devra partager ses jouets, la maison et l'attention de ses parents avec un nouvel enfant.

 

Photo : http://7-themes.com/