Education : pourquoi un enfant est-il jaloux ?

La jalousie est un sentiment tout à fait normal, à condition qu'elle ne dégénère pas en violences. Que faire pour aider son enfant à passer ce cap ?
 


Education : pourquoi un enfant est-il jaloux ?

Votre petit bout a beau être génial, sociable et adorable… il se trouve qu’il est jaloux. Et cela vous désole ! Pourtant, vous devriez être complètement rassurée. La jalousie est un sentiment très banal et partagé par une très large majorité d’enfant. Il est tout à fait normal que votre enfant soit jaloux.

Imaginez que les tout petits sont des êtres parfaitement égocentriques. Ils pensent être le centre du monde. Et, soyons honnête… on ne les détrompe pas toujours !  Selon leur conception du monde,  toutes les attentions devaient converger vers leur petite personne. Sans compter qu’ils sont dans l’instantanéité permanente : ils désirent un objet, ils le prennent. Tout ce qui compte est la satisfaction immédiate de leur désir.

Quelle n’est pas leur (désagréable) surprise quand ils réalisent que d’autres enfants comme eux attirent aussi l’attention des adultes et qu’en plus, ils ne sont pas prêts à céder immédiatement leurs jouets ! Bonjour la frustration !

Et que dire si un petit frère ou une petite sœur vient s’inviter au cœur de la cellule familiale, si parfaite et douillette ? Pour un enfant ainé, c’est un véritable tsunami affectif qui  ne doit pas faire perdre de vue que la situation du benjamin n’est pas toujours plus enviable. Car comment rivaliser avec un grand frère ou une grande sœur si fort(e), si parfait(e), qui sait faire tellement de choses déjà ?

Autant de situations très désagréables et déstabilisantes pour les enfants, des situations qui provoquent le sentiment de jalousie. En tant que parents, il faut prendre conscience que la jalousie est un sentiment difficile à vivre pour l’enfant. Elle provoque de l’anxiété, de l’insécurité, de la peur de perdre l’attention ou l’amour d’une personne et de la culpabilité.

Comment aider un enfant jaloux

Il est important de réagir de manière appropriée pour rassurer l’enfant jaloux et le déculpabiliser. Oui, être jaloux est un sentiment normal et il a le droit de l’être. Par contre, si la jalousie est un sentiment légitime, elle ne doit  pas engendrer une attitude violente ou agressive vis-à-vis du sujet de la jalousie. Jeux de mains, jeux de vilains… Les petits coups en douce sont interdits !

Il faut ensuite écouter l’enfant jaloux, entendre ce qu’il a à dire. D’où peut venir ce sentiment ? L’arrivée d’un nouveau-né ? La mise à l’écart d’un jeu ? Parfois, un détail insignifiant prend des proportions énormes aux yeux d’un enfant.

Dans une famille ou un groupe, les enfants doivent être mis sur un pied d’égalité. Mieux vaut ne pas les comparer en entre eux et donner à chacun une place particulière. Passer un peu de temps en tête à tête permet de faciliter cette démarche. Si vous ne pouvez pas, le papa remplira très bien ce rôle, ou encore, un proche de la famille. L’important est que votre petit se sente valorisé.

Il faut rassurer l’enfant jaloux sur ses propres capacités et lui montrer que sa personnalité lui permet d’être à la hauteur des autres enfants. Il doit comprendre qu’il a ses propres atouts dans son jeu pour être tout aussi intéressant que les autres enfants, sans avoir peur de perdre quelque chose ou quelqu’un.

Expliquez pourquoi il existe des différences : Léo a eu des jouets mais c’est normal, c’est son anniversaire ! Cléa a le droit de se coucher plus tard parce qu’elle est plus grande. Lui aussi pourra le faire quand il aura son âge… Plus il grandira, et plus il devra intégrer le fait qu’il ne peut ni tout avoir, ni tout de suite. Et surtout ce n’est pas la clef de son bonheur ! C’est un élément important pour ne pas porter un sentiment d’insatisfaction permanente, y compris dans sa vie d’adulte.