Notre animal est mort : que dire à votre enfant ?

Votre chien ou votre chat est décédé. C'est sans doute le premier contact de votre enfant avec la mort. Que dire pour lui expliquer cette dure réalité ?

Notre animal est mort : que dire à votre enfant ?

L'espérance de vie de nos animaux domestiques est souvent brève. Elle est d'environ 12 à 14 ans pour les chiens et les chats et de l'ordre de 2 ans pour les hamsters. Tout comme nous, ces animaux sont sujets à la maladie, aux accidents, à la vieillesse et à la mort. Nos petits seront donc inévitablement confrontés tôt ou tard à la mort de leur compagnon à 4 pattes. C'est bien souvent leur premier contact avec la mort.

Faut-il alors renoncer à adopter un animal de compagnie sous prétexte d'épargner cette tristesse à nos bambins ? Non, car cette expérience, même douloureuse, est source d'apprentissage pour lui.

Idéalement, abordez l'éventualité de la mort de votre animal avant le moment fatal. Expliquez-lui, par exemple, que son chien se fait vieux, qu'un jour il va mourir, ou qu'il y a beaucoup de chats qui se font écraser par des voitures,...

Si le décès est prévisible, parlez-en avec votre enfant, proposez-lui de lui dire au revoir. Lors du décès, inutile de dire à votre petit loup que son animal de compagnie est « parti en voyage » sous prétexte de le protéger d'un gros chagrin.

A la mort de votre chien, votre cher trésor vous posera probablement plein de questions plus ou moins graves. Du style : « Il est mort pour combien de temps ? » mais aussi : « Et toi, est-ce que tu vas mourir aussi ? » Essayez d'être à l'écoute de ses préoccupations. Plus vous saurez répondre de façon simple et correcte à votre petit, mieux il surmontera son chagrin et percevra la mort comme un élément naturel.

Entre 2 et 4 ans, les enfants ont une conception de la mort comme étant un événement sans gravité, réversible et limité dans le temps. C'est comme dans les jeux, où on « joue » à se tuer les uns les autres : « Pan ! T'es mort. Maintenant c'est à ton tour d'avoir une arme ». A cet âge, sa réaction face au décès de votre animal de compagnie sera probablement modérée.

La question se pose ensuite de savoir quand adopter un nouvel animal. Si ce dernier peut aider votre enfant à surmonter son chagrin, mieux vaut malgré tout ne rien précipiter et laisser le temps à votre poupon d'intégrer le départ de son premier compagnon. Il peut éprouver le besoin de regarder quelques photos ou de faire un dessin, avant de s'attacher à un nouvel ami.