Mes enfants se disputent souvent : normal ou pas ?

Les incessantes chamailleries entre vos enfants vous déroutent? Rassurez-vous, elles sont présentes dans beaucoup de familles.


chamailleries, enfant, disputes, disputes frères et soeurs, famille, familial

Votre rêve de toujours est d'avoir une belle famille unie dans laquelle l'entente règne entre tous. Mais voilà, vos petites têtes passent beaucoup de temps à se chamailler. A votre plus grand désespoir !

Rivalité et jalousie

Malgré vos souhaits d'idéal et votre souci d'une bonne éducation, il vous faut tenir compte de la rivalité et de la jalousie, souvent inévitables dans une fratrie.

La rivalité se manifeste généralement entre frères et sœurs par rapport au temps libre et à l'attention de Papa et Maman. Mais des oppositions naissent également au niveau du pouvoir dans la fratrie. L'aîné, cherche des avantages liés à son statut de grand... que les cadets sont prompts à contester ! Parfois de façon agressive et virulente.

Toujours est-il que les conflits entre bambins font partie de la vie de toute famille. Mais comment les gérer ? Devez-vous intervenir ?

Comment intervenir lors des disputes ?

Si, malgré toute votre bonne volonté, vous souhaitez intervenir, estimant que les prises de bec vont trop loin, essayez de ne pas prendre le parti de l'un de vos enfants. Cela ne ferait, en effet qu'accroître la rivalité entre eux.

Voici quelques astuces pour ne passer votre temps à courir derrière eux en faisant le gendarme :

  • Faites-leur comprendre que même si le nombre d'enfants se sont multipliés l’amour aussi a augmenté. Les parents aiment tous les enfants en même temps et aussi fort l’uns comme les autres.
  • Évitez de les comparer entre eux. Ils doivent se sentir unique chacun à leurs manières différentes. Par exemple dites à l’aînée : « Toi, tu dessines bien… Ton frère, lui, cartonne au foot. »
  • La confrontation entre frère et sœur a un rôle essentiel pour leur développement. En effet, elle permet aux enfants de marquer leurs territoires et de se respecter. Cette confrontation est l’une des premières étapes qu’ils feront face dans la société. Dans ce cas, restez à l’écarts de ces petites disputes, elles se termineront aussi vite qu’elles ont commencé. C’est une situation où ils apprendront à résoudre tout seuls le conflit.
  • Prenez le temps d'écouter les différents points de vue. Et incitez vos petits à opter pour le dialogue plutôt que pour l'agressivité. Dans le même temps, posez des limites strictes : interdisez toute violence physique.
  • Trouvez la sanction juste n’est pas toujours facile pour les parents. Optez pour une sanction douce pour chacun des enfants comme l’isolement dans la chambre puis lui demander de faire un dessin pour son/sa frère/sœur.
  • Lorsque les moments d’harmonie règne entre fratrie n’hésitez pas de le souligner. Pour cela quoi de mieux que des jeux et activités à partager. L’ennuie mène souvent à la confrontation.

L'amour de la fraterie

Malgré toutes ces chamailleries, si vous séparez vos bambins pour quelques heures ou quelques jours, les voilà perdus : ils recherchent à tout prix cet "ennemi juré", ce frère ou cette sœur qui leur manque vraiment !

Même si les relations ne sont pas toujours au beau fixe, vos enfants ont du mal à se passer les uns des autres ! C'est cela aussi la vie de famille. Et, finalement, l'amour reste plus fort que tout...

Sans vouloir encourager ces disputes, soulignons qu'en grandissant, vos trésors apprennent, grâce à elles, la négociation et l'art de la vie en groupe, le partage et la gestion des conflits.