Notre ado nous provoque sans arrêt !

Pas facile d'être parents d'un préado qui cherche sans arrêt la provoc... Et pourtant, il faudra vous y faire.

Notre ado nous provoque sans arrêt !

L'histoire de "Zacharie Guile" en est la « preuve vivante ». Celle-ci se déroule en mai 2004 dans une école de Williamstown dans le Vermont (nord-est des Etats-Unis).

Du haut de ses 13 ans, le jeune Zacharie, élève américain, décide de défier les opinions politiques de l'Amérique républicaine en arborant un tee-shirt à l'effigie de Georges W. Bush le représentant comme un poulet accusé d'être un ancien alcoolique et cocaïnomane. Suite à une plainte d'un camarade de classe et de sa mère, la direction de l'école oblige Zacharie à ôter le tee-shirt controversé. Il revint quelques jours plus tard vêtu du même tee-shirt recouvert cette fois de bandes adhésives avec l'inscription "censured". L'affaire fut finalement portée devant les tribunaux. Par un arrêt, la cour d'appel de Manhattan donna raison à Zacharie et considéra que l'école avait violé son droit à la liberté d'expression.

Ce fait divers qui fait sourire nous montre combien il est difficile de « bâillonner » un jeune provocateur résolu à s'exprimer.

Si votre enfant utilise la provocation à tout-va comme nouveau mode d'expression pour éviter les tâches ménagères ou les devoirs d'école, vous devrez faire preuve d'ingéniosité. N'entrez pas dans son jeu, préférez la subtilité car les enfants apprennent à contourner les règles. Recourez par exemple au système du carnet à « bons points ». Chaque fois qu'il refuse de réaliser une tâche, c'est « un moins » dans le carnet donc « une sortie en moins » entre copains...