La pratique d'un sport pour l'enfant

Pratiquement vitale, en tous cas extrêmement bénéfique, la pratique d'un sport peut débuter dès l'enfance. Reste à savoir quelle activité sportive choisir...


sport pour enfant

Sommaire

  1. Les avantages de la pratique d'un sport pour l'enfant

  2. Autres bénéfices de la pratique d'un sport

  3. Quelles sont les mesures de sécurité ?

 

Les avantages de la pratique d'un sport pour l'enfant

L'exercice physique est extrêmement bénéfique pour le développement harmonieux de l'enfant. La pratique d'un sport lui permet en effet d'avoir une bonne santé physique. Faire du sport pour l'enfant permet d'acquérir une capacité respiratoire plus importante. Cela assure également un meilleur développement du cœur et du système cardio-vasculaire. Et il en tirera certainement bénéfice pour le restant de sa vie.

Les enfants qui bougent, en pratiquant un sport ont aussi une plus grande résistance physique et une meilleure endurance. En outre, s’ils font du sport cela permettra de prévenir le surpoids et même, à plus long terme, l’ostéoporose.

Par ailleurs, le sport rend les enfants plus intelligents, mais oui ! Cela va l’aider en effet à développer ses aptitudes telles que la prise de décision, la réflexion et la concentration. En totalité, ses capacités cognitives qui lui servent à apprendre par cœur un texte, par exemple ou à résoudre des problèmes de mathématiques, s’en voient développées.

Autres bénéfices de la pratique d'un sport

Sa pratique permet de canaliser son énergie de manière positive. Surtout pendant les périodes de vacances où il manque les cours d’EPS et les activités des périodes scolaires. A ce moment précis il faut combler le vide laissé par l’école.

En outre, l’activité physique est un excellent moyen de se détendre. Pendant les périodes de classes, il y a souvent des pressions et nos enfants sont régulièrement stressés. Quand on les encourage à faire du sport, cela conjugue effort et plaisir et ça va leur permettre de relâcher leurs tensions. Et c’est aussi un excellent moyen d’éviter les conflits à la maison !

Sans compter qu’un enfant qui pratique régulièrement une activité sportive se sent mieux dans sa peau. Son estime de soi grandit d'autant plus.

Enfin, certains d'entre eux (les petites filles en particulier) font un complexe avec leur physique. Le sport aide l'enfant à la compréhension de son corps, à l'accepter et finalement à dépasser ses complexes.

Quelles sont les mesures de sécurité ?

A 8 ans, votre enfant peut apprendre des sports plus techniques tels que le judo, la danse, le ski et le tennis. Il intègre mieux les apprentissages et commence à acquérir adresse et style. En revanche, à cet âge, il ne ressent pas de suite la fatigue. De fait, il a du mal à s'arrêter. Vous devrez alors veiller à ce qu'il ne s'épuise pas. Il faudra également veiller à une alimentation adaptée à la pratique de son sport.

Si votre enfant fait de l'exercice de manière quotidienne, il devra se présenter à la visite médicale. Certaines activités sportives sont en effet contre-indiquées aux enfants asthmatiques, épileptiques, diabétiques, ... Le médecin peut suggérer un type de sport plus adapté à l'enfant, et en profiter pour donner quelques conseils d'hygiène (dans le domaine alimentaire notamment) afin d'éviter le surentraînement.

Quelques sports adaptés à son âge : la gymnastique au sol, la danse, le tennis, la marche, la voile, le football, le handball, le judo, l'équitation, le ski alpin, le canoë ou kayak, le vélo, la natation, ...