Pipi au lit : quand faut-il s'inquiéter ?

Le pipi au lit est un problème fréquent chez les enfants. Lorsqu’ils sont petits, il est anodin. Mais quand ils grandissent, il est peut être beaucoup plus gênant.


Pipi au lit : quand faut-il s'inquiéter ?

L’inquiétude pointe : votre enfant grandit et continue de faire pipi au lit… Vous vous interrogez : Le fait-il exprès ? A-t-il un problème psychologique ?

Pour commencer sachez relativiser. Votre enfant vit la même situation difficile que de nombreux autres enfants. Entre 3 et 4 ans, un enfant sur deux fait encore pipi au lit. C’est donc au-delà de cette tranche d’âge qu’il faut commencer à considérer ce problème avec attention : après 4 ou 5 ans, le pipi au lit ne relève plus de l’apprentissage, de la propreté mais de l’énurésie nocturne. 6 % des enfants âgés de 6-10 ans et 3 % des 11-14 ans sont concernés par les pipis au lit.

Et soyez sûre d’une chose : votre enfant ne cherche pas à vous embêter. Ces pipis au lit sont bien involontaires. Il en est la première victime : l’énurésie nocturne est un handicap social pour ces enfants qui n’osent pas aller dormir chez leurs copains ou copines et qui redoutent de devoir partir en classe verte, en colonie… de peur des moqueries des copains !

Adopter une attitude positive

Si c’est le cas de votre bambin, il faut prendre les choses au sérieux et ne pas se moquer, ni le faire culpabiliser. Incitez-le à aller aux toilettes avant de se coucher et félicitez-le en cas de nuit sans accident. Mieux vaut rester discret sur son problème : évitez d’en parler au cours du dîner ou lors des réunions de famille ! L’expérience serait humiliante.

Au contraire, expliquez-lui qu’il n’est pas responsable et que beaucoup d’autres enfants vivent la même expérience désagréable que lui. Pour en discuter avec lui, vous pouvez lui proposer de découvrir le site Tout savoir sur le pipi au lit qui répond avec simplicité aux questions que se posent les enfants.

Les causes

Une consultation avec un médecin ou un pédiatre permettra ensuite de déterminer les causes qui peuvent être multiples. Par exemple, un évènement traumatisant peut expliquer cette situation : une naissance, un décès, une séparation peut provoquer les pipis au lit. Les médecins ont noté également qu’ils pouvaient être liés à des troubles du sommeil ou à une hyperactivité. Autre cas : votre enfant a peut-être le sommeil trop lourd ?

Mais il s’agit parfois de problèmes plus mécaniques, quelquefois héréditaires : certains enfants ont une vessie trop petite, d’autres une vessie qui fonctionne mal : même si elle n’est pas pleine, elle envoie un signal erroné qui relâche les muscles de la vessie. C’est le pipi au lit assuré !

Le traitement passe par un travail sur la confiance en soi et un traitement médicamenteux qui va réduire les envies d’uriner la nuit et aider à l’acquisition de la propreté.

 

Crédit photo : Bébé photo créé par freepic.diller